• Le savetier et les trois jeunes hommes

     On prend de la fable de La Fontaine « LE VIEILLARD ET LES TROIS JEUNES HOMMES » les vers d’ordre impair et de la fable « LE SAVETIER ET LE FINANCIER » les vers d’ordre pair, puis on les mêle en faisant alterner les vers impairs et pairs dans l’ordre original des fables d’origine.

     Comme la première fable est plus courte que la seconde, on prend à la première les premiers vers pairs pour les faire alterner avec ceux de la seconde jusqu’à son épuisement.

     Enfin, on ajuste l’orthographe et la ponctuation afin de reconstituer au texte une cohérence syntactique.

     On a :

     

    Le savetier et les trois jeunes hommes

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :